Compte rendu de la sortie du 24 juillet 2005
Haute vallée de Planès
Le temps est beau, les plus éminents botanistes du département sont au rendez-vous, les conditions sont donc réunies pour que cette herborisation soit des plus intéressantes.

Très rapidement, dans une fissure de roche, Jean-Marc nous montre la Raiponce de Charmeil, à l'inflorescence bleu pâle avec des bractées lancéolées étroites et des feuilles caractéristiques de plus en plus étroites vers le haut. 
En montant, nous ne nous attardons pas trop puisque la flore que voulons étudier aujourd'hui se situe au niveau de l'étang et surtout au delà vers les éboulis calcaires. Arrivés à l'étang et avant le casse-croûte que nous prenons en compagnie des chevaux, nous étudions, loupe à la main, différents Carex, Luzules, Linaigrettes.

Potentilla pyrenaica
Luzula sudetica

Nous avons la chance aussi de trouver la Potentille des Pyrénées en pleine floraison: elle se caractérise par un port redressé, des feuilles de la base à cinq folioles dentées, de grandes corolles à pétales échancrés, deux fois plus longs que les sépales.

Entre l'étang et les éboulis, nous trouvons sur les pelouses alpines : Nigritella austriac,a Gentiana nivalis, Botrychium lunaria, Viola biflora, Saxifraga exarata ssp. moschata, Minuartia verna (sépales 3 nervures), Thalictrum alpinum, Veronica alpina, Nardus stricta caractéristique de ce milieu.

Sur le replat juste avant les éboulis et vers le bas de ceux-ci : Ononis cristata, Aster alpinus, Dryas octopetala, Trifolium thalii, Astragalus sempervirens ssp. catalaunicus, Astragalus australis en fruits, Potentilla nivalis, Reseda glauca.

Ononis cristata
Astragalus australis
Malgré un retour aux voitures par petits groupes et cocasse pour un des groupes qui rebrousse chemin à 100 mètres de dénivellé de l'arrivée, la journée est très appréciée par les participants de par la richesse de la flore et la beauté des paysages.

Texte et photos: Josette Argaud